1. Le théâtre de boulevard est un style que la Compagnie Théâtrale de VERON, « Le Pave dans la Mare », n’a pas pratiqué vraiment. Pourtant un auteur nous a séduit et nous intéresse. Avec certains membres de la troupe, nous avons déjà travaillé et monté un petit chef d’œuvre de Marcel ACHARD, « MALBOROUGH s’en va en guerre ».
    La carrière d’auteur dramatique de Marcel ACHARD débute vraiment en 1923 avec « Voulez-vous jouer avec moi ? » pièce dans laquelle il joue chez DULLIN (Excusez du peu !). En 1924 c’est « MABOROUGH ». Enfin en 1929 la création de « Jean de la Lune », interprétée par Louis JOUVET et Michel SIMON, est un succès et le début d’une carrière d’auteur qui se poursuivra longtemps, couronnée par une élection à l »Académie Française » : C’est « Patate », l »Idiote », etc….jusqu’en 1973.
    Dans « Jean de la Lune », Jeff a des faiblesses devant l’ETERNEL FEMININ (selon Marcel ACHARD), incarné par Marceline. C’est, peut-être, Marcel ACHARD devant les femmes….sait-on jamais.
    Admirateur sincère de MOLIERE, de MUSSET, de Sacha GUITRY, Marcel ACHARD a la profondeur, la légèreté, le goût de plaire. Il défend, comme poëte, la tendresse, la bonté et l’amour en dépit de tout et de tous. C’est lui qui fait dire au page de Lady MALBOROUGH : « Ce qui sauve les femmes, c’est que pour lire dans leur âme, il faut regarder leurs yeux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *